À la reconquête de la tomate pleine terre en Ile-de-France !

tomate-sous-serreChaque seconde, ce sont 4 tonnes de tomates qui sont produites à travers la planète, soit 130 millions de tonnes cultivées et récoltées chaque année, dont plus d’un tiers est destiné à la transformation. La production a doublée en 30 ans (64 millions de tonnes en 1988), poussée par une demande de plus en plus croissante, et une augmentation constante de la population mondiale.

 

Cette tendance est suivie par la production industrielle hors sol (sous serre), qui a mis au point des méthodes de production de masse. La solution nutritive utilisée est apportée par un goutte-à-goutte continu, ou à fréquences rapprochées, pour combler le peu de réserve du substrat. Les serres sont chauffées en hiver, pour étendre la période de production. Le rendement dépend aussi de la bonne pollinisation des fleurs, qui, en l’absence de vent, est obtenue en faisant vibrer les plantes pour favoriser la dispersion du pollen. Pour maîtriser les éventuelles attaques parasitaires, ils développent également dans leurs serres, par exemple, des élevages d’un insecte utile de la famille des hyménoptères, Encarsia formosa, capable de combattre efficacement de dangereux parasites, les aleurodes.

 

tomate plaine terreA l’inverse, les production de tomates plein champs ont bien moins de rendement : elles poussent trois fois moins vite que les tomates hors sol, sont d’avantage soumise aux climats (certains producteurs locaux ayant des productions parfois anéanties par un climat défavorable), ne poussent qu’au printemps, et nécessitent beaucoup de précautions… Mais, belles et bien plantées dans la terre, sans autre substitut qu’un plastique contre le sol ou un système de paillage pour éviter l’invasion de mauvaises herbes, elles se gorgent de soleil, contrairement aux tomates hors sols qui, elles, sont gorgées d’eau. Ces méthodes artisanales permettent aussi de cultiver des variétés anciennes, très délicates de goût et de chair. 

 

Ramassées à maturité, elles sont généralement vendue au niveau local, mais certains distributeurs tentent de la remettre au goût du jour. C’est le cas notamment, de TerreAzur Ile-de-France. Ainsi, le 5 juillet dernier, Pascal et Elsa BOLAY, producteurs maraîchers à Saulx-les-Chartreux (91) et Laurent GRANDIN, Directeur TerreAzur Île-de-France, ont inauguré le démarrage de leur campagne de tomate pleine terre en présence du Président du Marché de Rungis, Stéphane LAYANI, ainsi que de Gérard HEBERT et Jérôme KOHN Président et Directeur du CERVIA. Déjà très impliquée dans la valorisation de l’économie locale, TerreAzur s’est engagée à commercialiser l’ensemble des 3 hectares de tomates pleine terre d’Elsa et Pascal et projette même de devenir autosuffisant en tomates d’été sous un an grâce à ce partenariat. Comme le souligne Laurent GRANDIN, « ce partenariat est avant tout une histoire d’hommes basée sur une confiance mutuelle depuis 20 ans, mais aussi une volonté commune de relocaliser la tomate plein champ dans la région et de valoriser la production locale ».

terreazur-ile-de-france

N’hésitez pas à visiter notre site Internet : PomonaExport.com

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s